Le contour de l’œil étant une zone très fragile, notre regard est souvent la partie du visage à trahir notre âge en premier. La peau se déshydrate, les tissus se relâchent et de petites rides finissent par apparaître au coin des yeux. Des cernes et des poches se forment sous les paupières inférieures et s’accentuent avec les années. 

Bleus, violets, marron, parfois jaunes, en creux ou gonflés… Il existe plusieurs types de cernes et différentes causes. Mais sont-ils toujours les signes d’un manque de sommeil ? Comment les différencier ? Et est-il possible de les atténuer, voire de les faire disparaître ? Jetons un œil sur les cernes pour y voir plus clair !

Que sont les cernes ?

Souvent synonymes d’un regard fatigué et vieillissant, les cernes peuvent avoir différentes causes et prendre différentes formes. Ils peuvent avoir un aspect plus ou moins coloré et être plus ou moins profonds. 

Les cernes apparaissent parce la peau du contour des yeux est bien plus fine et plus fragile que celle du reste du visage, puisque plus pauvre en glandes sébacées et donc moins bien hydratée. 

Conséquence ? Au moindre coup de fatigue, les cernes apparaissent. Toutefois, le manque de sommeil n’est pas le seul responsable. Une mauvaise hygiène de vie (consommation d’alcool et de tabac), un facteur héréditaire ou tout simplement la détérioration de la circulation lymphatique due aux années sont autant de facteurs à l’origine des cernes sous les yeux.

Les différents types de cernes 

Il existe différents types de cernes, dont les causes peuvent être différentes. Il convient donc d’établir le bon diagnostic pour trouver le traitement adéquat. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin esthétique.

Les cernes bleus ou violets

Ce sont les cernes les plus courants. Ils sont dus à la finesse de la peau. En effet, sur cette zone, la peau est cinq fois plus fine qu’ailleurs, et laisse apparaître en transparence les nombreuses veines situées sous l’œil. Rappelons que les veines sont bleues, car elles transportent vers le cœur un sang bleuté dépourvu d’oxygène. 

Ce type de cernes n’a rien à voir avec l’âge. Plus une personne aura une peau fine sous les yeux, plus elle sera sujette aux cernes bleus ou violets. D’ailleurs, cela est souvent le cas chez l’enfant et l’adolescent.

Les cernes pigmentaires bruns ou marron

L’origine des cernes bruns ou marron, qui peuvent aussi tirer vers le jaune, est différente de celles des cernes vus plus haut. Ceux-ci sont causés par la mélanine située sous la peau. C’est la raison pour laquelle nous les appelons « cernes pigmentaires ». En effet, cette zone de l’orbite oculaire étant particulièrement exposée aux rayons du soleil, la peau se défend et se protège en produisant de la mélanine. L’épiderme étant très fin à cet endroit, c’est cet excès de mélanine que nous voyons apparaître.

Les personnes à la peau mate (phototype 4 à 6), souvent originaires d’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et du Maghreb sont plus sujettes aux cernes pigmentaires.

Les cernes creux 

La cause de ce type de cernes ? Les effets du vieillissement. Avec les années, la graisse et les muscles fondent, entraînant ainsi une perte de volume et un affaissement des tissus inférieurs de l’œil vers le haut des pommettes. Un creux en forme de V se forme progressivement laissant apparaître les veines localisées sous peau. L’apparence du cerne creux est renforcée par les ombres, ce qui donne au visage un air fatigué et triste.

Les cernes creux touchent toutes les personnes prenant de l’âge. Toutefois, certaines personnes jeunes aux prédispositions héréditaires peuvent être concernées.

Cernes ou poches ? 

Il s’agit de bien faire la différence entre les cernes, qui créent un creux, et les poches qui, à cause de l’effet bombé, donnent l’impression d’avoir un creux sous les yeux. On distingue deux types de poches : les cernes pleins qui sont en fait des poches de graisse et les poches du matin.

Les cernes pleins 

L’œil étant un organe fragile, il est naturellement protégé par de la graisse, appelée « graisse périorbitaire ». Or, si cette masse graisseuse peut fondre avec l’âge (cas des cernes creux), elle peut également se déplacer lorsque les tissus se relâchent et qu’elle est attirée vers le bas sous l’effet de la pesanteur, formant ainsi des « poches » de graisse. Malheureusement, seule une opération de chirugie (blépharoplastie) est en mesure de supprimer cette graisse.

Les poches matinales 

Ces poches ne sont pas constituées de graisse, mais d’eau, ou plus précisément de lymphes. Pendant la nuit, alors que nous sommes en position horizontale, les liquides se répartissent sur l’ensemble de notre corps et la circulation lymphatique et veineuse est plus lente. La lymphe stagne donc sous nos yeux, puis au réveil, la circulation se réactive et ces poches dégonflent progressivement. À noter que le manque de sommeil et la consommation d’alcool et de tabac peuvent amplifier ce phénomène.

Les solutions pour améliorer l’apparence des cernes et des poches

Les règles d’hygiène de base

Que vous soyez concerné par les cernes ou les poches, assurez-vous tout d’abord d’avoir une bonne hygiène de vie avant d’envisager la recherche d’une solution. 

Petit rappel !

  • Veillez à dormir suffisamment et correctement. Un sommeil réparateur permet d’avoir une bonne vascularisation. En effet, la région orbitale étant très sollicitée par les nombreux mouvements et clignements (jusqu’à 15 000 par jour), les muscles oculaires ont besoin de bien se reposer. S’ils sont toujours fatigués au réveil, le réseau veineux se dilate et les cernes sont plus visibles.
  • Ayez une alimentation équilibrée, pauvre en graisses, en sucre, mais aussi en sel, et ce afin d’avoir une bonne vascularisation. Misez sur les fruits et les légumes. Ce sont vos meilleurs alliés pour faire le plein de fibres, de nutriments et de minéraux. Ils contribuent également à une bonne hydratation de la peau.
  • Hydratez-vous suffisamment en buvant au moins 1 litre et demi par jour et en appliquant un soin hydratant adapté au contour de l’œil.
  • Évitez le tabac et l’alcool.
  • Protégez-vous du soleil en appliquant systématiquement une protection solaire.

Le froid pour décongestionner

Le froid est une bonne solution pour relancer la circulation sanguine ainsi que celle des tissus lymphatiques et dégonfler les yeux. 

Vous pouvez choisir d’appliquer des compresses imbibées d’une eau bien froide pendant quelques minutes ou d’opter pour des glaçons emballés dans une serviette pour ne pas agresser la peau. Attention avec l’astuce des petites cuillères en métal placées au réfrigérateur. Vous risqueriez de brûler votre peau avec le froid.

Autre idée : conservez votre soin de contour des yeux au réfrigérateur.

Les massages décongestionnant pour réduire les cernes et les poches

Il s’agit d’effectuer un massage lymphatique. L’objectif est de stimuler la circulation sanguine autour des yeux et de drainer les fluides accumulés, ce qui va atténuer les marques de fatigue et les cernes. Avec des tissus mieux oxygénés, l’effet « bonne mine » apparaît. 

Ce massage consiste à tapoter et à masser délicatement le dessous des yeux en effectuant de petits mouvements circulaires avec la pulpe des doigts. Il se pratique au quotidien en étant intégré à un rituel beauté, lors de l’application de sa crème de soin par exemple. Ils peuvent être effectués en institut ou en automassages.

Les masques anticernes

Vous trouverez en cosmétique toutes sortes de masques et de patchs spécifiquement étudiés pour corriger les cernes et les poches.

Néanmoins, n’oublions pas que la nature met à notre disposition des plantes et des aliments riches en antioxydants et en minéraux très efficaces.

Les fibres alimentaires, les antioxydants, le potassium, le calcium et le fer contenus dans la figue procurent un effet tonique. Appliquez pendant quelques minutes une demi-figue bien froide sur chaque œil.

Le masque au concombre n’est pas une légende. Composé à 95 % d’eau, il est un excellent hydratant et décongestionnant. De plus, grâce au cuivre qu’il contient, il stimule la formation de collagène. Laissez poser une rondelle de concombre bien froid sur chaque œil pendant une dizaine de minutes.

Vous pouvez également appliquer des sachets infusés puis refroidis de grande camomille, pour ses propriétés apaisantes, nettoyantes et antiseptiques, ou de thé vert, connu pour éliminer les toxines et activer la circulation sanguine.

Le maquillage, l’option camouflage

Le maquillage est une excellente solution pour camoufler les cernes. Pour ne pas vous tromper, choisissez la texture en fonction de votre type de peau (mixte, sèche ou grasse) afin de ne pas marquer les ridules : en stick, en poudre, sous forme liquide ou compacte, plus ou moins épais. 

Il existe de très nombreuses teintes pour se rapprocher au mieux de votre carnation. Toutefois, il est conseillé d’opter pour un anticerne avec une demi-teinte plus claire. Par ailleurs, sachez qu’un correcteur jaune, orangé, ivoire ou beige est idéal pour masquer un cerne violet ou marron, et un correcteur plutôt orangé pour masquer un cerne bleu.

L’anticerne s’applique par petites touches, à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge, en partant de l’intérieur de l’œil vers l’extérieur. Utilisez vos doigts pour fondre le produit de façon subtile, de l’intérieur vers l’extérieur, pour un résultat plus naturel.

Les solutions en médecine esthétique

L’acide hyaluronique pour combler les cernes creux

L’acide hyaluronique est le produit de comblement parfait pour corriger les cernes creux. Il vient remplacer la graisse des joues et des pommettes qui a fondu avec l’âge et qui a laissé apparaître ces creux sous les paupières inférieures.

L’objectif est de venir remplir la zone sous l’œil, juste au-dessus de la pommette, avec de l’acide hyaluronique. Le produit injecté doit être très peu réticulé, car la peau sur cette partie du visage est très fine. Il convient également d’injecter de très petites quantités, quitte à le faire en plusieurs fois. Le résultat est quasiment immédiat et dure entre un et deux ans.

Les effets secondaires (œdèmes et gonflements) sont rares. Ils sont souvent dus à une trop grande quantité de produit injectée.

La mésothérapie pour les cernes bleu violet

Les cernes bleus ou violets sont causés par la finesse de la peau qui laisse voir en transparence les petits vaisseaux. La mésothérapie apporte une solution par injection sous l’épiderme d’une solution multivitaminées associée à de l’acide hyaluronique non réticulé, autrement dit d’une consistance fluide. Ainsi, la production de collagène est relancée et la peau se redensifie. Il faut compter quatre à six séances au début, puis une séance d’entretien.

Le peeling dépigmentant pour supprimer les cernes bruns ou noirs 

Les cernes foncés étant causés par une hyperpigmentation de la peau, la solution indiquée est le peeling dépigmentant. L’objectif est de stimuler les cellules de la peau pour augmenter la production de collagène et d’y associer des agents dépigmentants. Le derme s’épaissit et la peau s’éclaircit progressivement. Il convient d’entretenir le résultat quotidiennement tout au long de l’année, en appliquant un soin dépigmentant et une protection solaire optimale pour éviter de produire de la mélanine.

Le laser fractionné pour enlever les cernes sous les yeux

Il s’agit d’une technique de rajeunissement cutané qui consiste à créer de multiples micropuits dans la profondeur du derme tout en laissant des intervalles de peau saine. Aussi, en cicatrisant, le derme se régénère et se redensifie.

Souvent pratiqué pour traiter les rides du contour des yeux, le laser fractionné permet également de lisser les cernes. Comptez 3 à 4 séances.

Vous souhaitez avoir des informations complémentaires à propos des traitements ?

Contactez-nous !

2 + 5 =

Prendre rdv sur

Adresse

74 rue du Vincin
56000 Vannes

Téléphone

Partagez le savoir-faire de Clem

sur vos réseaux sociaux